José Bové : « Les 56% d’abstentionnistes c’est surtout une façon de dire : ce jeu là on ne le supporte plus »

A l’occasion d’une interview donnée au micro de Brut, le député européen s’est confié sur la sphère politique actuelle.

« Mais ça montre surtout une vraie défiance, à partir de ce type de pratique, je dirais sur l’ensemble des élus et du système politique » insiste José Bové pour expliquer la situation politique qui ne donne plus confiance aux français.

Pour l’ancien candidat à la présidentielle, le contexte récent a des incidences sur le vote des français et plus précisément sur l’abstention.

L’abstention comme réponse 

Avec un taux de participation de 42,64%, le plus bas depuis 1958, l’abstention est record aux dernières législatives. Pourtant, José Bové fait une autre analyse de cette l’abstention. Elle ne serait pas seulement due au manque de diversité dans l’éventail politique.

« Le fait qu’on ait eu ces 56% d’abstentionnistes au second tour des législatives, c’est pas simplement des gens qui ne se reconnaissaient pas dans tel parti ou tel parti parce qu’il y avait quand même des choix assez larges. Mais c’est surtout une façon de dire, ce jeu là on ne le supporte plus » affirme-t-il.

Selon lui, les citoyens ne veulent plus être le pion d’un système auquel ils n’adhèrent plus.

« Donc c’est ça le problème aujourd’hui, c’est que les gens se sentent complètement dans l’incapacité de pouvoir peser sur les choix qui se font ou sur les modes de fonctionnement démocratiques. »

Vous êtes à nouveau en ligne