Municipales à Calais : le Rassemblement national espère ravir la mairie

France 3

À quatre jours du premier tour des élections municipales, dimanche 15 mars, la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a fait le déplacement à Calais (Pas-de-Calais), afin de contenir le candidat de son parti, et ne se cache pas d'avoir fait de cette ville un objectif électoral.

À Calais, dans le Pas-de-Calais, le Rassemblement national de Marine Le Pen a fait de bons scores lors des dernières élections, arrivant en tête de tous les scrutins depuis 2017. Des chiffres qui ont donné de l'appétit au parti ayant fait de la mairie de la ville un objectif affiché pour les municipales, dont le premier tout doit se tenir le dimanche 15 mars. Quatre jours avant cette date, mercredi 11, la cheffe du parti a fait un déplacement afin d'appuyer la liste sur laquelle sa soeur Marie-Caroline est notamment présente. 

Un pari compliqué

Mais selon un sondage, le pari est plus compliqué que prévu. En effet, le RN arriverait loin derrière la liste de la maire sortante, Natacha Bouchart. Cette dernière pourrait même être réélue dès le premier tour. "Les gens s'expriment assez clairement sur le fait qu'ils ont vu leur ville changer", explique l'élue. Au milieu de ce duel, la liste d'union de la gauche a du mal à se faire entendre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne