Michèle Rubirola l’emporte finalement à Marseille

FRANCEINFO

Après quelques jours de négociations, la candidate écologiste Michèle Rubirola a obtenu le soutien de Samia Ghali et décroche enfin le poste de maire de Marseille (Bouches-du-Rhône). Un véritable basculement pour la ville.

Il aura fallu attendre un quart de siècle pour voir du changement à la mairie de Marseille (Bouches-du-Rhône). C’est au terme de longues discussions que la candidate écologiste Michèle Rubirola a récupéré le soutien de la sénatrice Samia Ghali et de ses huit conseillers, une décision qui a fait définitivement pencher l’élection à gauche. Samedi 4 juillet, elle est devenue la première femme élue en tant que maire de Marseille.

De l’émotion à gauche, l’incompréhension à droite

Au moment d’apprendre l’heureuse nouvelle, c’est une Michèle Rubirola très émue qui s’est présentée face à ses militants. "J’ai pleuré, j’ai pleuré d’émotion", confie-t-elle. Oubliant les gestes barrières, une vaste foule s’était réunie pour célébrer la victoire. Du côté de la droite, la gestion de ces derniers jours d’élections divise. "On aurait pu mieux préparer les choses avec (Jean-Claude) Gaudin. Il ne l’a pas voulu, il ne l’a pas fait. Il a conduit notre ville dans l’impasse", regrette le candidat LR Guy Teissier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne