VIDEO. "Taisez-vous !" : Henri Guaino, un homme en colère(s)

FRANCE INFO

Quelques heures après sa défaite au premier tour des élections législatives, Henri Guaino a déclaré que "l'électorat qui a voté de la 2e circonscription de Paris (...) étaient, à ses yeux, à vomir". L'ancien député des Yvelines n'en est pas à son coup d'essai. 

"Bobos." "Pétainistes." Pour justifier sa défaite, Henri Guaino n'a pas hésité à s'en prendre aux habitants de la 2e circonscription de Paris, dimanche 11 juin sur le plateau de BFMTV. Des électeurs "à vomir", selon lui. Crédité de seulement 4,51% des voix, le député sortant des Yvelines a été éliminé dès le premier tour. Certainement déçu par son score, l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy a exprimé toute sa colère. Depuis le début de sa carrière politique, Henri Guaino est un habitué des coups de sang. 

>> Législatives : suivez l'entre-deux-tours dans notre direct

"Taisez-vous !"

On se souvient du "taisez-vous", lancé au député socialiste Jérôme Guedj alors que ce dernier remettait en cause le débat sur l'identité nationale. L'immigration et l'identité nationale sont d'ailleurs des sujets sensibles pour Henri Guaino qui avait déjà perdu son sang-froid lors d'un échange sur ce thème avec le journaliste et romancier Joseph Macé-Scaron. Et lorsqu'il est trop exaspéré par ses contradicteurs, il n'hésite pas à quitter le plateau sur lequel il a été invité, comme ce fut le cas sur celui de "C à vous". 

Echaudé par cette défaite, Henri Guaino a annoncé dimanche qu'il se retirait de la vie politique, après 30 ans passés dans l'ombre de Philippe Séguin, Jacques Chirac ou Nicolas Sarkozy. La fin de ses grosses colères ?

Vous êtes à nouveau en ligne