VIDEO. Législatives: La proportionnelle "est un débat qui va s'ouvrir", assure Benjamin Griveaux

RTL

Le Front national réclame une introduction de la proportionnelle pour être mieux représenter à l'Assemblée nationale. Le porte-parole de La République en marche a affirmé qu'il y aurait des discussions.

C'est la rengaine au lendemain du premier tour de l'élection législative. Au Front national, les différents ténors réclament l'introduction de proportionnelle dans les futurs élections. Malgré son score de13,2%, le parti de Marine Le Pen obtiendrait  seulement de 1 à 10 sièges à l'Assemblée nationale. "Le débat va s'ouvrir", a déclaré Benjamin Griveaux, porte-parole de La République en marche, au sujet d'un mode de scrutin à la proportionnel, sur RTL, lundi 12 juin.

>> Législatives : suivez en direct les réactions au lendemain du second tour

Des "partis qui souffrent du fait majoritaire"

Benjamin Griveaux rappelle que, pendant la campagne, Emmanuel Macron s'était montré favorable à l'introduction d'une "dose de proportionnelle", "pour permettre à des partis qui souffrent du fait majoritaire, très puissant dans le cadre des élections législatives, d'avoir une représentation."

Le porte-parole de La République en marche est arrivé dimanche largement en tête du premier tour des élections législatives dans la 5e circonscription de Paris, devançant de plus de trente points la députée sortante socialiste Seybah Dagomah.

Vous êtes à nouveau en ligne