VIDEO. Cinq fois où Valls a sermonné Macron (avant de vouloir l'aider à gouverner)

L'ancien Premier ministre, qui brigue une investiture de La République en marche, s'est déjà fait remarquer pour ses attaques contre son ex-ministre de l'Economie.

Après avoir longtemps critiqué la démarche d'Emmanuel Macron, Manuel Valls change de cap. L'ancien Premier ministre a indiqué, mardi 9 mai, qu'il souhaitait obtenir l'investiture de La République en marche en vue des élections législatives. Une déclaration froidement accueillie par les macronistes, qui n'ont sans doute pas oublié les propos glaciaux qu'a pu tenir l'élu socialiste, à plusieurs reprises, concernant la candidature d'Emmanuel Macron.

En juillet 2016, interrogé sur la première réunion publique d'En marche ! alors qu'Emmanuel Macron était encore à Bercy, Manuel Valls avait dit souhaiter "que tout cela s'arrête". En août, il avait estimé qu'il n'y avait "pas de destin personnel en dehors du collectif". En octobre et en novembre, le Premier ministre avait ensuite critiqué le "populisme light" et le manque d'"expérience" du jeune candidat. Lequel a, quelques mois plus tard, déjoué les pronostics...

Vous êtes à nouveau en ligne