Législatives : les maires craignent une pénurie d'assesseurs

FRANCE 2

Les villes recherchent activement des assesseurs pour assurer une bonne tenue du scrutin des élections législatives à partir de dimanche.

À deux jours du premier tour des élections législatives, les maires de France multiplient les actions pour recruter des assesseurs, nécessaires au bon déroulement du scrutin. À Besançon, 200 volontaires sont recherchés pour tenir les 65 bureaux de vote. "Avant, on pouvait rétribuer des chômeurs ou des agents de la ville. Maintenant on n'a plus le droit", explique Stéphan Raphaël, du service communication de la ville de Besançon.

7 877 candidats au premier tour

47 millions d'électeurs français sont appelés aux urnes pour élire 577 députés, parmi les 7 877 candidats. Le scrutin a déjà débuté le week-end dernier dans 14 circonscriptions, dont 11 pour les Français de l'étranger et trois pour la Polynésie. Les bureaux de vote ouvriront dimanche matin pour le premier tour.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne