Législatives : la revanche des battus de la présidentielle

France 2

Sur le plateau du 20 Heures de France 2, Clément Le Goff analyse comment les élections législatives ont un goût de revanche de l'élection présidentielle.

Les anciens candidats à l'Élysée sont nombreux à se présenter aux élections législatives. "Sur les onze candidats à l'élection présidentielle, sept sont à nouveau candidats aux législatives. Il y a d'abord les têtes d'affiche. Marine Le Pen est candidate pour la troisième fois dans le Pas-de-Calais, à Hénin-Beaumont où elle a obtenu plus de 58% des voix à la présidentielle. Jean-Luc Mélenchon a lui choisi les Bouches-du-Rhône et Marseille où il est arrivé en tête il y a un mois avec 39% des voix", rappelle Clément Le Goff en plateau.

Des scrutins serrés

Les scrutins sont plus serrés pour trois candidats à leur propre succession. "Benoît Hamon, député des Yvelines depuis cinq ans. Nicolas Dupont-Aignan, député de l'Essonne depuis vingt ans. Et puis Jean Lassalle dans les Pyrénées-Atlantiques, département où il a obtenu 7,6% à la présidentielle. Il y a des chances très réduites enfin pour François Asselineau en Seine-Saint-Denis. Il y a obtenu son meilleur score il y a un mois : 1,6%. Et pour Nathalie Arthaud, dans le même département, candidate pour la deuxième fois dans une circonscription où elle avait obtenu 2,5% des voix en 2012", détaille le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne