Législatives : Éric Ciotti en terrain conquis dans son fief des Alpes-Maritimes ?

France 2

Si le député LR Éric Ciotti reste favori pour les élections législatives dans la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes, des outsiders viennent le défier dans son fief.

À l'approche du premier tour des élections législatives du dimanche 11 juin, Éric Ciotti, député LR sortant de la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes, est à l'aise. Celui qui a été loyal à François Fillon pendant la campagne présidentielle en appelle à la fidélité de ses électeurs. "Ici, je suis, vous êtes, nous sommes, fidèles à des valeurs", harangue le député. Des valeurs qui seraient incompatibles avec celles du programme d'Emmanuel Macron. "Je voterai tous les projets qui iront dans le bon sens. Mais personne ne me fera renier mes convictions. Je ne voterai jamais l'augmentation de la CSG, je ne défendrai jamais une politique migratoire qui veut augmenter le nombre des étrangers en France", détaille-t-il.

Un favori défié

Le candidat LR est donné largement favori dans la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes. Pourtant face à lui, une jeune candidate espère ben bouleverser les pronostics. Caroline Reverso-Meinietti, candidate La République en marche, mène sa première campagne politique. "Oui je pense que j'ai mes chances", espère la jeune candidate de 31 ans qui considère que les Français veulent confirmer Emmanuel Macron. Jean-Pierre Daugreilh, militant frontiste de la première heure, déjà candidat à Nice (Alpes-Maritimes) en 1967, fait lui aujourd'hui campagne sur le thème de l'insécurité. "Il est absolument nécessaire que l'on soit représenté de manière à faire entendre les 11 millions de gens qui ont voté pour Marine Le Pen au deuxième tour", avance-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne