Législatives : Cédric Villani, Gaspard Gantzer, Laurence Vichnievsky… Ces personnalités candidates de La République en marche

Emmanuel Macron et le mathématicien Cédric Villani, le 5 mars 2015 à Paris, lors de la présentation de la candidature de Paris à l\'Exposition universelle 2025.
Emmanuel Macron et le mathématicien Cédric Villani, le 5 mars 2015 à Paris, lors de la présentation de la candidature de Paris à l'Exposition universelle 2025. (MAXPPP)

Le parti d'Emmanuel Macron a présenté la liste de ses 428 premiers candidats à la députation.

La République en marche a dévoilé, jeudi 11 mai, la liste des 428 candidats investis pour l'instant par le parti d'Emmanuel Macron pour les élections législatives de juin. Le mouvement a sélectionné 214 femmes et 214 hommes parmi les "19 000 dossiers" reçus. Et 52% d'entre eux sont issus de la société civile. Franceinfo vous présente quelques-unes des figures connues qui briguent un mandat de député dans la prochaine Assemblée nationale.

Le conseiller de François Hollande Gaspard Gantzer

Gaspard Gantzer, le conseiller en communication du président sortant François Hollande, est investi dans la 2e circonscription de l'Ille-et-Vilaine, à Rennes. Le haut fonctionnaire de 37 ans a été le condisciple d'Emmanuel Macron à l'ENA dans la promotion Léopold Sédar Senghor, en 2004.

Le mathématicien Cédric Villani

Le célèbre mathématicien Cédric Villani a été investi dans l'Essonne. Le chercheur star, âgé de 43 ans et déjà titulaire de la médaille Fields, avait signé le 1er mai un appel de scientifiques à voter pour Emmanuel Macron, "pour barrer la route au pire". Il est candidat dans la 5e circonscription de l'Essonne, qui comprend notamment le plateau de Saclay et ses laboratoires de recherche, et dont la députée est actuellement la socialiste Maud Olivier.

L'ancien juge Eric Halphen

Le juge Halphen, qui a notamment enquêté sur l'affaire des HLM de Paris au milieu des années 1990, est investi dans la 2e circonscription du Calvados. Une circonscription actuellement détenue par la socialiste Laurence Dumont, qui brigue un nouveau mandat. Le magistrat avait annoncé son soutien au président élu en début d'année.

L'ex-magistrate Laurence Vichnievsky

L'ancienne juge d'instruction Laurence Vichnievsky, célèbre pour avoir instruit les affaires Elf, Roland Dumas ou des frégates de Taïwan, est candidate dans la 3e circonscription du Puy-de-Dôme, dont la députée sortante est l'écologiste Danielle Auroi. Avant de rejoindre En marche !, elle est passée par Europe Ecologie-Les Verts et le MoDem.

L'ex-torera Marie Sara

L'ancienne torera à cheval Marie Sara est investie dans la 2e circonscription du Gard face au député sortant, l'avocat Gilbert Collard, élu sous les couleurs du Rassemblement bleu Marine de Marine Le Pen. L'éleveuse de taureaux de 52 ans, qui dirige les arènes des Saintes-Maries-de-la-Mer (Bouches-du-Rhône), commune où elle réside, et de Mont-de-Marsan (Landes), s'engage en politique pour "la première fois".

Elle a comparé la campagne qui l'attend à "un beau combat". "J'ai l'habitude de descendre dans les arènes, c'est un bel adversaire, je sais qui est Gilbert Collard, c'est aussi pour qu'il ne soit pas réélu que je suis candidate", a-t-elle expliqué à l'AFP. 

Emmanuel Macron "m'a sollicitée, il m'a demandé d'aller défendre ses valeurs dans mon territoire, mes terres de Petite Camargue pour combattre le FN et l'obscurantisme, a précisé Marie Sara. Ça a été un peu une surprise, j'ai hésité pendant quelques heures, c'est un engagement sérieux, un changement de vie."

L'ancien patron d'Infogrames Bruno Bonnell

L'entrepreneur Bruno Bonnell, cofondateur de l'éditeur français de jeux vidéo Infogrames et ancien juré de l'émission "The Apprentice" sur M6, est investi dans la 6e circonscription du Rhône, face à Najat Vallaud-Belkacem, la ministre socialiste de l'Education sortante.

A 58 ans, Bruno Bonnell avait soutenu la candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle dès fin 2016. Il avait été encouragé à s'engager en politique par le maire de Lyon, Gérard Collomb, l'un des premiers soutiens de poids du président élu. Il était jusqu'à présent le référent d'En marche ! dans le Rhône.