Législatives : chaque voix rapporte de l'argent

France 2

Les élections législatives de juin prochain représentent un enjeu politique, mais aussi un enjeu économique pour les partis. Plus d'explications avec Jeff Wittenberg.

Les élections législatives de juin prochain représentent un enjeu politique, mais aussi un enjeu économique pour les partis. Chaque bulletin rapporte de l'argent. "C'est comme ça depuis qu'il y a des lois sur le financement de la vie politique. Le résultat des législatives c'est le curseur qui va déterminer la plus grande part du montant de l'aide publique aux partis. Il y a une première règle c'est l'inscription au ministère de l'Intérieur du mouvement pour lequel on se présente. Pas de parti, pas de remboursement", explique Jeff Wittenberg sur le plateau de France 2.

37 280 euros par député élu

Chaque vois rapporte en moyenne 1,42 euro. "Mais il faut avoir obtenu au moins 1% des voix dans 50 circonscriptions et afficher une parité absolue. Moins un parti présente de femmes, moins il percevra de dotations publiques. Deuxième source, le nombre d'élus, c'est une moyenne de 37 280 euros par député ou par sénateur élu. En 2016, le Parti socialiste est le plus rémunéré. Il a perçu près de 25 millions d'euros. Le PS est suivi par les Républicains avec 18,6 millions d'euros et le Front national un peu plus de 5 millions d'euros", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne