Investitures : quelle est la stratégie de Macron ?

FRANCE 3

Soazig Quemener, de Marianne, et Judith Waintraub, du Figaro, analysent les investitures du mouvement du nouveau président pour les législatives.

La République en marche a dévoilé jeudi 11 mai la liste des investitures pour les élections législatives, dans laquelle figurent de nombreuses personnes issues de la société civile. "Emmanuel Macron essaie de tenir l'une de ses promesses de campagne : le renouvellement. Mais il n'a pas donné toute la liste des candidats. Sans doute que dans un deuxième temps on aura des personnalités plus réputées, plus expérimentées", rappelle Soazig Quemener, journaliste à Marianne.

"Tout le monde est suspendu à la nomination du nouveau Premier ministre"

Un quart des investitures n'a pas encore été annoncé. Une ouverture peut-être pour la droite ? "Tout le monde est suspendu à la nomination du nouveau Premier ministre", indique Soazig Quemener. "La droite résiste. On a un exemple typique, c'est Gilles Boyer, qui a soufflé le nom d'Édouard Philippe comme possible Premier ministre et qui n'aura pas de candidat d'En Marche face à lui dans sa circonscription", explique Judith Waintraub, journaliste au Figaro.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne