Ce direct est terminé.

DIRECT. Le député LREM François de Rugy est élu président de l'Assemblée nationale, avec 353 voix sur 543 bulletins exprimés

C'était attendu. Le député de Loire-Atlantique et ancien candidat à la primaire de la gauche François de Rugy, a été élu président de l'Assemblée nationale, mardi 27 juin. François de Rugy l'a emporté largement, avec 353 voix sur 543 bulletins exprimés. Une victoire qui témoigne de la confortable majorité dont dispose le mouvement d'Emmanuel Macron.

 François de Rugy au "perchoir".  Sans grande surprise, avec 353 voix, il est devenu le treizième président de l'Assemblée nationale de la Ve République. Parmi les quatre autres prétendants au perchoir, Jean-Charles Taugourdeau (LR) a récolté 94 voix et Laure de La Raudière (LR, groupe des "constructifs") 34 voix.

Valls chez LREM. L'ancien Premier ministre Manuel Valls, qui a annoncé, mardi 27 juin, qu'il quittait le Parti socialiste afin d'être "sans ambiguïté" dans la majorité présidentielle, sera apparenté au groupe de La République en marche, indiquent plusieurs sources parlementaires. En tant que député apparenté, il n'est pas membre à part entière du groupe LREM, mais s'y rattache au niveau administratif.

C'est la rentrée des députés. A 15 heures, la XVe législature de la Ve République a été déclarée ouverte et la nouvelle Assemblée s'est réunie sous la présidence de son doyen, Bernard Brochand (LR), 79 ans, assisté des six plus jeunes députés, dont Ludovic Pajot (FN), 23 ans, nouveau benjamin de l'Hémicycle. 

22h19 : Certains députés étaient un peu perdus aujourd'hui, lors de la première séance de la nouvelle législature à l'Assemblée nationale. Voici huit tweets qui nous ont fait rire pendant cette session.



(RICHARD LIOGER)

19h28 : Les députés masculins du groupe La France insoumise ont refusé cet après-midi de porter une cravate dans l'Hémicycle, rompant avec la tradition. "Nous rejetons ce code vestimentaire qui nous est imposé", a déclaré Jean-Luc Mélenchon, élu un peu plus tôt à l'unanimité président du groupe FI.

(LCP / FRANCEINFO)

19h26 : "Je ne suis pas déçue pour moi, je suis déçue pour les femmes. Je me dis que nous avons peut-être raté un moment important, parce que, symboliquement, il y a des moments qui comptent dans la République, et ici on est sous les ors de la République", a déclaré Brigitte Bourguignon (LREM), candidate au "perchoir" de l'Assemblée, au micro de LCP.

18h43 : Il a adhéré à trois partis écologistes différents avant de rallier La République en marche, c'est un grand admirateur de François Mitterrand... Voici cinq choses que vous ignorez peut-être sur le nouveau président de l'Assemblée nationale, François de Rugy.

Le député François de Rugy à l\'Assemblée nationale, le 24 septembre 2014.

(DENIS ALLARD / REA)

18h39 : François de Rugy (LREM) a été élu président de l'Assemblée nationale avec 353 voix sur 543 suffrages exprimés. Voici l'intégralité de son discours d'investiture devant les nouveaux députés.

(LCP/FRANCEINFO)

17h24 : Voici l'annonce de l'élection de François de Rugy à la présidence de l'Assemblée nationale



FRANCEINFO

17h12 : François de Rugy achève son discours sous les applaudissements des députés, tandis que Jean-Luc Mélenchon préfère rester assis, pour montrer sa désapprobation.

17h09 : "Cette législature est celle du renouvellement profond des députés. Elle doit être celle de la préparation d'une meilleure représentativité sociologique, nous devrons avancer dans l'élaboration d'un statut de l'élu."

François de Rugy veut également "conforter" le rôle du déontologue de l'Assemblée et "mener à bien la révolution numérique".

17h05 : "Vous avez pour rôle essentiel de contrôler l'action de l'Etat et du gouvernement. Il faut un Parlement qui contrôle vraiment, avec de nouveaux pouvoirs d'enquête, d'accès aux documents administratifs."



17h02 : "La majorité devra mettre en œuvre le projet qui l'a porté tout en conservant en toute circonstance le respect de l'opposition (...). La vérité ne siègera ni d'un côté ni de l'autre mais surgira du débat."


François de Rugy prononce son premier discours au perchoir, comme président de l'Assemblée nationale.

17h00 : Voici les scores des autres candidats. Jean-Charles Taugourdeau : 94 voix, Laure de la Raudière : 34 voix, Laurence Dumont : 32 voix, Caroline Fiat : 30 voix.

17h13 : François de Rugy est élu président de l'Assemblée nationale avec 353 voix sur 543 voix exprimées.

16h59 : "Je déclare ouverte la XVe législature de l'Assemblée nationale." Le doyen des députés, Bernard Brochand, a donné le coup d'envoi de la XVe législature de la Ve République, devant une Assemblée profondément renouvelée, et avant l'élection de son nouveau président. Résultat attendu dans quelques minutes



FRANCEINFO

16h31 : Quelle sera l'influence des députés de la majorité présidentielle à l'Assemblée nationale ? Pour Olivier Rozenberg, politologue et spécialiste des questions parlementaires, ces élus vont sans doute "imposer leur masse" face à un "morcellement de l'opposition".



PATRICK KOVARIK / AFP

16h05 : Les 577 députés ont voté et la séance publique est suspendue.

16h00 : Le vote se poursuit à l'Assemblée nationale. En attendant l'issue du scrutin, voici quelques détails repérés par les journalistes présents sur place.

15h29 : Le député divers gauche Olivier Falorni a indiqué qu'il renonçait à créer un huitième groupe à l'Assemblée, faute de pouvoir s'entendre "politiquement" avec les trois députés nationalistes corses.

15h21 : Chacun des députés va se déplacer pour voter à bulletin secret, au perchoir de l'Assemblée nationale. Cela devrait prendre une heure environ.

15h13 : Voici la liste des candidats à la présidence de l'Assemblée nationale : Laurence Dumont (Nouvelle Gauche), Caroline Fiat (La France insoumise), François de Rugy (LREM), Laure de La Raudière (Constructifs) et Jean-Charles Taugourdeau (LR).

15h08 : "Etre député, c'est fabriquer la loi, être député, c'est aussi être relié à une réalité de territoire. C'est écouter, comprendre et faire résonner les aspirations de nos concitoyens", déclare Bernard Brochand, doyen de l'Assemblée nationale. Il évoque également le renouvellement inédit des députés de l'Hémicycle.

15h03 : Vous pouvez suivre notre édition spéciale sur franceinfo, avec notamment l'élection du nouveau président de l'Assemblée nationale.



FRANCEINFO

15h02 : La XVe législature de la Ve République est déclarée ouverte. La nouvelle Assemblée se réunit sous la présidence de son doyen, Bernard Brochand (LR), 79 ans, assisté des six plus jeunes députés, dont Ludovic Pajot (FN), 23 ans, le benjamin.

14h56 : Après avoir critiqué l'aile gauche du parti, refusé de soutenir Benoît Hamon à l'élection présidentielle et tenté d'être investi par La République en marche, l'ancien Premier ministre Manuel Valls a quitté le PS. Voici cinq signes qui montraient que ce départ était inéluctable.

PHILIPPE WOJAZER / REUTERS

14h44 : Avant la désignation de François de Rugy par le groupe La République en marche pour être le candidat à la présidence de l'Assemblée nationale, la présidente de la Fondation des femmes, Anne-Cécile Mailfert, estimait sur franceinfo que "ce serait tout de même historique si une femme était élue". Cela semble compromis.

14h36 : Richard Ferrand, chef du groupe LREM à l'Assemblée nationale, propose la rotation de tous les postes au sein du groupe à mi-mandat, y compris pour le président de l'Assemblée nationale. Il promet également la parité pour les présidences de commission et annonce le nom des quatre vice-présidents.

14h27 : Jean-Luc Mélenchon avait qualifié de "matheux" le député LREM Cédric Villani, qui a remporté la médaille Fields en 2010. Les deux hommes se sont croisés à l'Assemblée nationale, selon un élu, et l'affaire semble close.

13h46 : A l'occasion de l'ouverture de la XVe législature de la Ve République, Jean-Louis Debré a livré plusieurs anecdotes sur l'Assemblée, qu'il a présidée en 2002 et 2007. Un exemple ? Tout juste élu d'une circonscription rurale, Gaston Defferre a reçu plusieurs astuces : repérer l'axe des caméras et poser ses questions en hiver. "Quand il fait beau, les agriculteurs sont aux champs."



FRANCEINFO / YOUTUBE

13h40 : Les députés LR Franck Riester et UDI Stéphane Demilly ont été élus co-présidents du nouveau groupe LR constructifs-UDI-indépendants. Ce groupe d'une quarantaine de députés veut soutenir la plupart des réformes d'Emmanuel Macron. Il est constitué par scission du groupe Les Républicains, notamment à l'initiative de Thierry Solère.

13h38 : Et les députés communistes aussi!!

13h38 : Quelques centaines de manifestants sont présents aux abords de l'Assemblée nationale, en opposition à la future réforme du droit du travail. Les députés de La France insoumise les ont rejoints, précise notre journaliste Clément Parrot.

13h01 : "Nous entrons dans un régime de coups de force politiques (...). [Il y a] une hypertrophie de la monarchie présidentielle à un moment où, précisément, la représentation et la signification de la représentation est la plus faible (...). Le président n'a pas été choisi pour son programme mais par opposition à sa concurrente."

Jean-Luc Mélenchon, député et désormais président du groupe La France insoumise, s'est brièvement adressé à la presse. Il dénonce notamment les futures ordonnances et égratigne certaines personnalités de la majorité, qu'il nomme "renégats".

12h49 : Le groupe socialiste à l'Assemblée nationale a trouvé un nom, signale notre journaliste Clément Parrot. Il se nommera Nouvelle Gauche et sera composé de trente députés.

plus