Législatives 2022 : Jean-Luc Mélenchon dénonce la "bidouille" de Gérald Darmanin pour "masquer la lourde défaite du parti macroniste"

La Nupes a dénoncé lundi soir, sur le plateau de France 2, une manipulation des résultats par le ministère de l'Intérieur.

Jean-Luc Mélenchon y croit encore. "Matignon ne s'éloigne pas, Matignon se rapproche", a déclaré le chef de file de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale, lundi 13 juin, se disant "assez confiant" au lendemain du premier tour des législatives. Pour sa première interview après ce premier tour, il a dénoncé, dans le "20 heures" de France 2, la "bidouille" du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. "Il essaye de tripoter les chiffres", a affirmé Jean-Luc Mélenchon. "Tout ça est fait pour masquer la lourde défaite du parti macroniste", a-t-il jugé.

La Nupes et Ensemble ! sont au coude-à-coude sur le total de voix à l'échelle nationale, mais les projections donnent un net avantage aux macronistes en nombre de sièges potentiels à l'Assemblée nationale. Suivez les réactions et nos analyses dans ce direct.

Guerini appelle à voter pour la Nupes face à Le Pen. Après que la candidate de la majorité présidentielle éliminée dans la circonscription de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) a fait savoir qu'elle voterait "blanc" au second tour, le délégué général de La République en marche (LREM), Stanislas Guerini, a appelé à voter pour la candidate de la Nupes face à Marine Le Pen. "Soyons très clairs : pas une voix pour le RN (...) J'appelle à voter Marine Tondelier au second tour", a écrit sur Twitter le ministre de la Transformation publique, alors que son camp peine à définir une ligne face aux duels entre la Nupes et le RN

 Borne veut faire un tri entre les candidats Nupes. La majorité présidentielle appelle à faire barrage au Rassemblement national... et à certains candidats de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale. "Notre position, c'est aucune voix pour le Front national", a déclaré la Première ministre, au lendemain du premier tour des élections législatives. "Quand on a des candidats Nupes, si on a affaire à un candidat qui ne respecte pas les valeurs républicaines, qui insulte nos policiers, qui demande de ne plus soutenir l'Ukraine, qui veut sortir de l'Europe, alors nous n'appelons pas à voter pour lui", a-t-elle ajouté. 

La majorité présidentielle et l'union de la gauche dans un mouchoir de poche. Ensemble ! a remporté 25,75% des voix dimanche, contre 25,66% pour la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale (Nupes), selon les résultats définitifs publiés par le ministère de l'Intérieur dans la nuit. Ces chiffres sont contestés par la Nupes mais défendus par l'exécutif.

Les principaux enseignements. Une abstention record, la Nupes et la majorité présidentielle au coude-à-coude, la majorité absolue loin d'être acquise pour LREM (Renaissance)... Découvrez les principaux enseignements du premier tour de ces élections législatives.