DIRECT. Législatives : la liste de candidats publiée par La République en marche n'a pas "l'assentiment" du MoDem, déclare François Bayrou

Le président du MoDem François Bayrou, le 11 mai 2017.
Le président du MoDem François Bayrou, le 11 mai 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Le mouvement d'Emmanuel Macron a dévoilé une liste de 428 investitures. Le président du MoDem souhaite des "investitures communes".

François Bayrou, président du MoDem allié à Emmanuel Macron, a indiqué, jeudi 11 mai, que la liste de candidats présentée par La République en marche, pour les élections législatives des 11 et 18 juin n'avait pas "l'assentiment" de son parti. "Je convoque le bureau politique du MoDem demain [vendredi] soir en souhaitant que dans les heures qui viennent, un mouvement de raison permette des investitures communes dans toutes les circonscriptions, comme Emmanuel Macron et moi en sommes convenus depuis le premier jour de notre entente", a déclaré le maire de Pau.

Des personnalités parmi les 428 candidats dévoilés. Dans la liste mise en ligne, on trouve certains noms connus : le conseiller de François Hollande Gaspard Gantzer, le candidat à la primaire de la gauche François de Rugy ou encore le mathématicien Cédric Villani.

Plus de 52% des candidats sont issus de la société civile : 95% d'entre eux ne font pas partie de l'Assemblée nationale actuelle, les 24 exceptions étant des députés socialistes, a affirmé Richard Ferrand, le secrétaire général du mouvement. Les autres investitures, qui pourraient inclure des députés d'autres partis, seront annoncées au plus tard le 17 mai. Selon Richard Ferrand, la parité est respectée dans cette liste mais aussi dans la distribution des circonscriptions "estimées favorables au regard des résultats" de la présidentielle.

Manuel Valls pas investi mais préservé. "On ne claque pas la porte à un ancien Premier ministre de la République", a lancé Richard Ferrand, pour justifier l'absence d'un candidat de La République en marche dans la circonscription de Manuel Valls. Une décision "saluée" par ce dernier sur Twitter.

Mélenchon officialise sa candidature à Marseille. Au lendemain de l'annonce de sa probable candidature dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, Jean-Luc Mélenchon s'est rendu à Marseille. "Je ne veux pas affaiblir le PS, je veux le remplacer", a répondu le candidat de La France insoumise aux critiques sur le choix d'une circonscription a priori acquise à la gauche. De son côté, le PCF local a proposé de se retirer de cette circonscription.

Vous êtes à nouveau en ligne