José Bové sort un poulet AOC en pleine interview

BFMTV

L'eurodéputé écologiste était invité sur BFMTV. Il met en garde contre les dangers, à ses yeux, du futur traité de libre-échange transatlantique.

Un poulet contre un traité. Pour manifester son hostilité au futur traité de libre-échange transatlantique, l'eurodéputé EELV José Bové a sorti un poulet AOC en pleine interview face à Jean-Jacques Bourdin, jeudi 22 mai.

"Ce poulet AOC, avec ce traité, vous ne pourrez plus le manger, a assuré José Bové sur BFMTV. Avec ce traité, les Etats-Unis essaient de protéger leurs normes sanitaires. Et chez eux, ils en sont à passer les carcasses de poulet à la javel puis, pour enlever le goût du chlore, à ajouter du sel." Et même si le traité ne prévoit pas cela, José Bové parie qu'"une clause permettra aux grandes entreprises d'attaquer l'Union européenne ou la France si les normes sanitaires du pays vont à l'encontre de leurs intérêts".

Un traité critiqué par EELV, le Front de gauche et le FN

Le Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (PTCI, ou TTIP en anglais), un traité de libre-échange négocié en ce moment entre les Etats-Unis et l'Union européenne, est brandi comme une menace par le Front de gauche, les écologistes et le Front national. Selon eux, l'accord en discussion est un "jeu de massacre ultralibéral"(FN), qui sonne "la fin du projet européen" (EELV) et montre que "l'oligarchie avance dans le dos du peuple" (Front de gauche).