Nord : Gognies-Chaussée, une commune atypique

France 2

À Gognies-Chaussée (Nord), 1 100 habitants, seule une route départementale sépare la France et la Belgique.

Deux panneaux pour une seule commune, Gognies-Chaussée. "Vous avez la France à ma droite avec 800 habitants, la Belgique à ma gauche avec 300 habitants", présente le maire sans étiquette de cette commune du Nord, Jean Meurant. Séparée depuis 1687, la municipalité a deux monuments aux morts, des arrêts de bus distincts et deux mairies. Les panneaux pour la campagne des européennes sont déjà installés côté belge.

"Plus puissant à plusieurs"

Pour la majorité des transfrontaliers, l'Union européenne est une bonne chose. "Je suis pour l'UE. On est plus puissant à plusieurs que tout seul", estime Bruno Durieu, agriculteur belge. "On avait l'argent belge et l'argent français, c'était compliqué. Quand l'euro est arrivé, ça nous a permis de n'avoir plus qu'une monnaie", témoigne Karim Agag, commerçant belge. Impensable de revenir en arrière à Gognies-Chaussée, l'Europe et la disparition des frontières se matérialise par le simple fait de traverser la route.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne