Macron profite des Antilles pour amorcer un changement de style

France 3

Aux Antilles, Emmanuel Macron a perdu son attitude arrogante que lui reprochent les Français. Mais sur le fond, il ne changera pas le cap de sa politique.

Tous les signaux sont au rouge : une cote de popularité en chute libre, une rentrée politique ratée sur fond d'affaire Benalla et cette image d'arrogance dont Emmanuel Macron n'arrive pas à se défaire. Il était donc urgent de changer le style du président. Le déplacement aux Antilles lui en a fourni l'occasion en faisant preuve de compassion.

Réformes compliquées en vue

Un changement d'attitude ne veut pas dire changement de politique. Emmanuel Macron l'a confirmé lui-même dans le JDD dimanche 30 septembre. Parmi les réformes à venir difficiles à imposer, il y a celle des retraites et de l'assurance chômage. "La constance dans l'erreur, ce n'est pas la bonne solution", a réagi le patron du PS. Jean-Luc Mélenchon, le leader de La France insoumise, a répété sur France 3 dimanche midi que les élections européennes de mai 2019 seront "un référendum anti-Macron". D'ici huit mois, le président va continuer de tenter de renouer avec l'opinion.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne