La Hongrie, mouton noir de l'UE

France 3

Viktor Orban règne en maître en Hongrie. Le populiste a été suspendu du PPE, le parti européen de droite, à force de provocations.

Sur les hauteurs de Budapest (Hongrie), de jeunes militants du Fidesz, parti conservateur de Viktor Orban rendent hommage à un étudiant hongrois condamné à mort par le régime communiste des années 50. Dénoncer l'URSSS d'hier permet aussi de s'en prendre à l'UE d'aujourd'hui. Cette commémoration a eu lieu le jour où le PPE, la coalition de droite européenne, a décidé de suspendre Viktor Orban pour ses multiples provocations.

Orban, allié encombrant

Dernière en date : les affiches pour les élections européennes placardées dans toute la Hongrie affirmant que l'UE prépare des quotas d'immigration obligatoires par pays, ce qui est totalement faux. Mais le camp Orban assume cette provocation. Pour éclairer les citoyens, Akos Bence Gat, conseiller auprès du ministère de la Justice qui a étudié à l’ENA, a créé un site d'informations en cinq langues différentes. Près de la gare de Budapest, de jeunes socialistes tentent d'alerter leurs concitoyens du danger que représentent leurs gouvernants. La Hongrie d'Orban est un allié de plus en plus encombrant pour la droite européenne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne