Italie : un jeu d'alliances compliqué pour Matteo Salvini

FRANCE 3

Les populistes et nationalistes vont-ils réussir à se fédérer pour peser au Parlement européen ? Marine Le Pen et Matteo Salvini comptent bien s'allier.

Il veut s'imposer comme le leader des populistes européens. Avec plus de 34% des voix obtenus en Italie, Matteo Salvini estime être légitime devant cette ambition. Mais le ministre de l'Intérieur fera face à deux problèmes. Pour constituer un groupe suffisamment nombreux, il devra rassembler un nombre d'élus suffisant, ce qui n'est pas encore le cas. "Pour cela il faudrait convaincre par exemple les Hongrois autour de Viktor Orban, du mouvement Fidesz. Oui, mais la Fidesz penche davantage vers le PPE, c'est à dire vers la droite classique", détaille le correspondant à Rome (Italie) Alban Mikoczy. De leur côté, les Polonais sont aussi réticents, car ils ne veulent pas s'allier à Marine Le Pen qu'ils estiment trop proche de Vladimir Poutine.

Une procédure engagée par la Commission contre l'Italie

Autre problème auquel doit faire face Matteo Salvini : l'économie italienne. La Commission européenne "va lancer une procédure pour un déficit excessif, ce sera fait le 5 juin et c'est déjà le signe d'un combat réel entre Bruxelles et Rome", conclut Alban Mikoczy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne