Européennes : LFI en campagne à Marseille contre Macron

Dans l'opposition, la France Insoumise réunissait ses partisans à Marseille en vue des Européennes, samedi 11 mai. Jean-Luc Mélenchon avait fait le déplacement pour appuyer sa tête de liste, Manon Aubry.

Ce rendez-vous de Marseille était placé sous le signe du mouvement et du peuple. À quelques semaines des élections européennes, La France Insoumise était réunie à Marseille. Le moment aussi de sceller l'alliance avec les partenaires européens : la Suède, le Danemark, le Portugal ou encore l'Espagne. Manon Aubry, tête de liste LFI, s'en est prise au président de la République. "Aujourd'hui, on a l'impression que cette élection est confisquée et qu'il faut défaire ce duel qui n'a plus rien d'un duel, c'est un duo. Quand on a Emmanuel Macron qui se pose et dit 'c'est moi ou le chaos', en réalité on a le chaos", lance-t-elle devant son public.

Aubry ironise

Jean-Luc Mélenchon, présent, en a rajouté une couche. Mais c'est bien Manon Aubry qui a voulu ironiser, en rappelant comment fonctionnait le scrutin. "Ils essaient de nous refaire le second tour de l'élection présidentielle. Pour ceux qui n'auraient pas tout compris, le 26 mai, on n'élit pas le président de la République, on élit des députés européens, et ça se passe à un seul tour. C'est la proportionnelle. Si vous votez pour nous, vous aurez des députés européens". Un récent sondage donne LFI à 10 %, pas de quoi déranger LREM et le Rassemblement national pour le moment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne