Européennes : les présidents dans la campagne

FRANCE 2

Le président de la République Emmanuel Macron s'est pleinement lancé dans la campagne des élections européennes, cette semaine. Un rendez-vous que les présidents en poste n'ont pas tous géré de la même manière.

Depuis la première élection européenne il y a quarante ans, la même question se pose pour tous les présidents de la République : quelle place occuper dans la campagne ? En 1979, la droite et le centre se déchirent et face à Jacques Chirac, le président Giscard d'Estaing choisit Simone Veil pour conduire la liste de la majorité et monter en première ligne : un succès.

Le meeting de Nicolas Sarkozy en 2009

Plus tard, François Mitterrand ne s'investira pas en 1984, et seulement du bout des doigts dix ans plus tard. Jacques Chirac, lui, devra gérer les divisions de son propre camp, refusant de choisir. Seul Nicolas Sarkozy, en 2009, a participé à un meeting durant la campagne. Il en profite pour soutenir la liste UMP mais surtout défendre son bilan. François Hollande, en 2014, s'engage seulement via une tribune publiée dans la presse écrite, alors qu'Emmanuel Macron, en 2019, est le premier président à figurer sur la profession de foi de son parti.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne