Européennes : le PS fait tout pour atteindre la barre cruciale des 5%

France 3

Sous les 5% aux élections européennes, La liste PS-Place publiqun'enverrait aucun député au Parlement. François Hollande a fini par lui apporter son soutien et sa tête de liste a tenté de faire entendre sa différence sur France 2 mercredi 22 mai.

Parmi les sujets clivants de cette campagne pour les élections européennes, l'immigration. Raphaël Glucksmann, la tête de liste PS-Place publique, a réaffirmé mercredi 22 mai lors du débat sur France 2 qu'elle devait être traitée sur le plan européen : "Il ne faut pas démanteler Schengen, il faut une politique cohérente sur tout le territoire européen, mieux surveiller les frontières de l'UE, un droit d'asile européen. Le problème, ce sont les accords de Dublin".

Taubira, Jospin, Aubry en renfort

Mercredi matin, François Hollande est monté au créneau pour soutenir la liste socialiste. Il en a profité pour rappeler les enjeux du scrutin, notamment de "savoir quel va être le groupe de députés européens le plus important qui détermine le président de la commission européenne et cela va se jouer entre le groupe socialiste et le groupe de droite". Martine Aubry, Christiane Taubira, Lionel Jospin, Bernard Cazeneuve, soutiennent aussi la liste Envie d'Europe, ce dont se félicite le patron du PS Olivier Faure, qui rêve de mettre fin dimanche 26 mai à "quinze ans de conservatisme et de droite libérale pour avoir une Europe plus sociale et écologique".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne