Résultats européennes 2019 : la liste Les Patriotes obtient 0,65% des voix, Florian Philippot perd son siège d'eurodéputé

Le leader des Patriotes, Florian Philippot, le 3 juillet 2019 à Paris.
Le leader des Patriotes, Florian Philippot, le 3 juillet 2019 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Florian Philippot, qui a quitté le parti de Marine Le Pen en 2017, essuie un nouveau revers électoral.

Florian Philippot doit dire au revoir au Parlement européen. Elu en 2014 avec le Front national, l'ancien lieutenant de Marine Le Pen est éjecté de l'hémicycle.

>> Elections européennes : consultez les résultats, suivez les réactions, les analyses en direct

Sa liste Les Patriotes n'a obtenu que 0,65% des voix, dimanche 26 mai, lors des élections européennes, selon les résultats consolidés communiqués par le ministère de l'Intérieur.

Quel était l'objectif du parti ?

Pour Florian Philippot, l'objectif était simple : dépasser la barre des 5% qui lui aurait permis d'être élu, en compagnie de plusieurs de ses colistiers, au Parlement européen. "Notre objectif, c'est de dépasser cette barre et de commencer ce large rassemblement souverainiste en France, qui va allier des gens qui viennent de tous horizons politiques", déclarait-il sur franceinfo le 14 mai. Il estimait être dans une "dynamique" lui laissant espérer atteindre cet objectif.

Partisan d'une sortie de la France de l'Union européenne (Frexit) et d'une sortie de l'euro, deux thèmes de campagne abandonnés par le Rassemblement national, Florian Philippot considérait comme "très important" d'avoir des élus au Parlement européen, car, dans le cas contraire, "ces millions de Français qui veulent la sortie de la France de l'Union européenne ne seront pas représentés".

Quel est le score obtenu ?

Avec 0,65% des voix selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, Florian Philippot n'a pas atteint les objectifs qu'il s'était fixés. Il ne s'agit cependant pas d'une surprise, puisque les sondages ne le créditaient généralement que de 1% à 2,5% des voix. En outre, ce score est inférieur au seuil des 3% requis pour bénéficier d'un remboursement de ses frais de campagne par l'Etat.

Comment a réagi le parti ?

"Les résultats des Patriotes sont bien entendu en-deçà de nos espérances", a déclaré Floran Philippot dans un communiqué. "Ce soir, il y a un sentiment de gâchis. Cette élection ne servira à rien puisqu'il n'y aura au Parlement européen que des partisans de l'Union européenne", ajoute-t-il en faisant référence au Frexit, qu'il défend.

Que va-t-il se passer maintenant ?

Après sa large défaite aux législatives dans la 6e circonscription de Moselle en 2017, Florian Philippot essuie un nouveau revers électoral qui pourrait mettre à mal ses ambitions politiques. Privé de son siège de député européen, il va désormais devoir se contenter de son mandat de conseiller régional du Grand-Est. Pour le moment, il n'a pas dévoilé ses intentions concernant une éventuelle candidature à la mairie de Forbach en 2020 (où il fut déjà candidat malheureux en 2014) ou aux régionales de 2021.

Sur l'échiquier politique, Florian Philippot apparaît plus isolé que jamais après son départ du Front national en septembre 2017. Pendant la campagne des européennes, l'ancien frontiste a tenté un rapprochement avec un autre souverainiste, François Asselineau (UPR), qui l'a éconduit. Reste la présidentielle de 2022 à laquelle il tentera, à coup sûr, de se préparer. Mais le chemin s'annonce long, à la tête d'un parti – Les Patriotes – qui manque de notoriété et de ressources financières.

Vous êtes à nouveau en ligne