Élections européennes : malgré de faibles intentions de vote, Jean-Christophe Lagarde (UDI) se veut confiant

FRANCE 2

Alors qu'il est crédité de seulement 2% des intentions de vote pour les Élections Européennes (25 et 26 mai 2019), la tête de liste de l'UDI Jean Christophe Lagarde ne regrette pas de ne pas avoir rallié la majorité, dont il déplore le duel avec le Rassemblement National et Marine Le Pen.

Alors qu'il est crédité de seulement 2% des intentions de vote, loin des 5% nécessaires pour voir siéger des élus, Jean Christophe Lagarde, chef de file de l'UDI (Union des démocrates indépendants) joue la carte de l'assurance. Il pointe "un jeu malsain entre le président Macron et Marine Le Pen qui s'entretiennent ensemble."

Au même niveau que les "gilets jaunes"

Malgré des pronostics qui placent son parti au même niveau que la liste "gilets jaunes" de Francis Lalanne, l'ancien maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) appuie sur le fait que sa liste apporte une alternative à "cette partie de ping-pong entre ces deux personnages qui dure depuis deux ans"."Notre liste est une chance pour des millions de français (...) de pouvoir voter pour l'Europe sans être obligés de voter pour Emmanuel Macron avec qui ils ont des désaccords économiques et sociaux", finit l'élu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne