Élections européennes : l'âpre bataille pour être président de la Commission

France 3

Les six candidats à la tête de la Commission européenne ont exposé, mercredi 15 mai en Belgique, leur vision de l'avenir de l'UE. Le débat a été plutôt calme.

Le débat mercredi 15 mai à Bruxelles, d'où s'exprime en direct le journaliste de France 3 Pascal Verdeau, a été d'un bon niveau, courtois et vif avec un favori au poste de président de la Commission européenne, le conservateur allemand Manfred Weber, proche d'Angela Merkel. Il a été placé pendant 1h30 sur la défensive. Ces rivaux libéraux, écologistes et socialistes lui ont rappelé qu'il était comptable des politiques d'austérité dans l'UE.

Les chefs d'État veulent choisir

De plus, 11 dirigeants européens, dont Emmanuel Macron, ne veulent pas entendre parler de sa candidature. Les chefs d'État et de gouvernement veulent garder la main sur la nomination du futur président de la Commission. Selon les traités, ils devront tenir compte des résultats des élections européennes. Si le futur Parlement était morcelé, les présidents pourront choisir le candidat de leur choix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne