Élections européennes : Édouard Philippe sur le terrain pour mobiliser l'électorat

FRANCE 3

Lundi 6 mai, le Premier ministre et une partie du gouvernement étaient à Caen pour tenter de donner un nouveau souffle à la campagne des élections européennes. L'heure est à la mobilisation alors que la liste En marche perd du terrain au profit du Rassemblement national.

Les militants ont fait le déplacement. Lundi 6 mai, le meeting organisé à Caen (Manche) par la majorité a donné le coup d'envoi de la campagne des Européennes. Le Premier ministre Édouard Philippe était présent pour rassurer les militants. "L'enjeu est important, c'est serré pour l'instant et il faut que tout le monde s'y mette", a déclaré l'un des participants. Nathalie Loiseau, la tête de liste de la République en marche est fragilisée depuis les révélations de son passé militant et de sa participation à une liste d'extrême droite, alors qu'elle était étudiante. Résultat, dans les sondages, elle reste au coude à coude avec le Rassemblement national.

Un risque d'échec pour la République en marche

Le désaveu guette La République en marche, et surtout Emmanuel Macron, si Nathalie Loiseau n'arrive pas en tête. À trois semaines du scrutin, la tête de liste espère mobiliser l'électorat de 2017. Prochaine étape pour convaincre : la présentation du programme, jeudi 9 mai.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne