Doubs : un maire menace de ne pas ouvrir son bureau de vote pour les européennes

FRANCE 3

À Berthelange, dans le Doubs, la préfecture a décidé de rattacher son village au département de la Haute-Saône et les impôts ont explosé. Pour protester, le maire menace de ne pas tenir de bureau de vote lors des élections européennes.

La commune de Berthelange, initialement dans le Doubs, a été rattachée au département de la Haute-Saône en 2017. Conséquences : moins de services, mais plus d'impôts avec une augmentation de + 384%. Pour les élus, la consultation populaire réalisée en 2016 a clairement établi le bassin de vie des habitants à Besançon (Doubs), un facteur déterminant du rattachement, mais dont ni les instances ni la justice n'ont tenu compte jusqu'à présent.

Un conseil municipal le 20 avril

"Le conseil municipal a donné un avis pas dix voix sur dix pour ne pas tenir le bureau de vote le 26 mai, parce qu'on ne voit pas pourquoi nous serions tenus de respecter la loi quand en contrepartie, au plus haut niveau de l'État, on ne la respecte pas", estime Marc Dupont, maire de Berthelange. Un conseil municipal extraordinaire décidera le 20 avril prochain de la conduite à tenir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne