Nathalie Loiseau parle "d'erreur de jeunesse" et de "vraie connerie" pour sa participation à une liste étudiante d'extrême droite

Nathalie Loiseau le 8 août 2017.
Nathalie Loiseau le 8 août 2017. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCEINFO)

La tête de liste LREM aux élections européennes explique, mardi sur franceinfo, avoir été amenée sur cette liste "par quelqu'un qui était gaulliste".

"Avoir figuré sur une liste où il y avait des gens d'extrême droite, c'est une vraie connerie." Nathalie Loiseau est revenue, mardi pour franceinfo, sur sa jeunesse où elle avait fait partie d'une liste d'extrême droite lors d'élections étudiantes, en 1984. La tête de liste La République en marche aux élections européennes parle "d'erreur de jeunesse" à propos des révélations de Mediapart et "regrette" d'y avoir figuré.

Nathalie Loiseau explique avoir été amenée sur cette liste "par quelqu'un qui était gaulliste". Ce dernier lui "proposait qu'il y ait du pluralisme à Sciences Po et qu'il y ait plus de femmes qui se présentent", précise la tête de liste LREM. Elle explique également qu'elle "ne connaissait pas, ne fréquentait pas" ses colistiers et ne les a "jamais revus".

J'aurais dû enquêter, j'aurais dû regarder qui étaient les autres colistiers.Nathalie Loiseauà franceinfo

Cette liste "voulait rassembler des gens de droite notamment des gaullistes", se défend Nathalie Loiseau qui déclare : "À 20 ans j'étais gaulliste, je l'assume." Toutefois la tête de liste LREM qui "vient de la droite" explique avoir "rejoint Emmanuel Macron pour combattre l'extrême droite". "Vouloir faire de moi quelqu'un qui soit proche de l'extrême droite. C'est scandaleux ! C'est blessant", assure Nathalie Loiseau. "

Nathalie Loiseau assure qu'elle n'a "absolument pas voulu cacher ce passé. Quand la question m'a été posée la première fois, je dois dire que je ne me souvenais même plus de cette liste", assure-t-elle.

Vous êtes à nouveau en ligne