Élections européennes : les bureaux de vote en manque d'assesseurs

FRANCE 2

À l'approche des élections européennes dimanche 26 mai, de nombreuses communes de France craignent de manquer de volontaires pour tenir les bureaux de vote.

À Buc dans les Yvelines, les panneaux électoraux sont vides et les urnes le seront peut-être aussi dimanche 26 mai pour les élections européennes. Il manque en effet 22 assesseurs pour tenir les bureaux de vote. Alors la mairie a lancé des appels à la population sur les réseaux sociaux. "Pour l'instant, cela fait plus de quinze jours que l'on a fait toutes ces démarches et on a eu une candidature", se résigne le maire Jean-Marc Le Rudulier.

L'effondrement des partis traditionnels en cause

Cette alerte pénurie concerne de nombreuses villes de France. À Toulouse (Haute-Garonne), il manque encore 44 assesseurs pour pouvoir ouvrir les 263 bureaux de vote habituels. Une situation inédite liée selon Sacha Briand, adjoint au maire chargé des élections, à l'effondrement des partis traditionnels. "L'essentiel des assesseurs était avant désigné par les candidats", rappelle-t-il. Dimanche 26 mai, s'il manque un assesseur dans un bureau de vote, son président peut réquisitionner un électeur qui ne pourra pas refuser, devoir citoyen oblige.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne