Élections départementales : l’UMP en position de force

FRANCE 2

À l’issue du premier tour, l’alliance formée par l'UMP et l’UDI termine en tête, avec 29,1% des voix.

L’UMP remercie l’UDI au lendemain du premier tour des élections départementales. L’alliance des deux partis termine en tête, avec 29,1% des voix. Preuve de cette union réussie, Nicolas Sarkozy, le président de l’UMP, a rendu visite à ses alliés de l’UDI ce lundi 23 mars avec, à la clé, une poignée de main appuyée à son homologue. Pourtant, il existe des désaccords entre les deux partis.

Sarkozy prône le "ni-ni"... pas l'UDI

Nicolas Sarkozy demande en effet à ses électeurs d’appliquer le "ni-ni" dans les cantons où l’UMP n’est pas présent au second tour, c’est-à-dire de renvoyer dos à dos Parti socialiste et Front national. "Nous ne voterons ni pour le Front national, avec qui nous n’avons rien à voir, ni pour le Parti socialiste dont nous combattons la politique", a-t-il expliqué.
Pourtant, du côté de l’UDI, le mot d’ordre est de faire barrage au Front national : "Nous demandons aux électeurs qui nous ont fait confiance au premier tour de faire barrage à l’extrême droite en utilisant le bulletin républicain qui reste sur la table", a déclaré Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne