Investiture LR pour la présidentielle : "Je suis la seule à pouvoir battre Emmanuel Macron", avance Valérie Pécresse

La candidate à l\'investiture LR pour la présidentielle Valérie Pécresse lors d\'un meeting, au Cannet (Alpes-Maritimes), le 13 novembre 2021.
La candidate à l'investiture LR pour la présidentielle Valérie Pécresse lors d'un meeting, au Cannet (Alpes-Maritimes), le 13 novembre 2021. (MAGALI COHEN / HANS LUCAS / AFP)

Après avoir validé son ticket pour le second tour de cette investiture pour la présidentielle, derrière Eric Ciotti, Valérie Pécresse a obtenu le soutien de ses rivaux battus, Philippe Juvin, Michel Barnier et Xavier Bertrand.

"Du côté de l'Elysée, ils vont devoir réécrire leur scénario". Arrivée en deuxième position du vote pour l'investiture LR derrière Eric Ciotti, Valérie Pécresse a assuré jeudi 2 décembre qu'elle était "la seule à pouvoir battre Emmanuel Macron". "Nous gagnerons unis. Nous gouvernerons unis", a promis au nom du "rassemblement" la présidente de la région Ile-de-France. Les 140 000 adhérents sont appelés à voter pour le second tour vendredi à partir de 8 heures. Il se terminera samedi à 14 heures et le vainqueur sera annoncé à 14 heures 30. Suivez notre direct.

Les ralliements n'ont pas traîné. Eliminés de la course à l'investiture du parti Les Républicains pour l'élection présidentielle, Xavier Bertrand, Philippe Juvin et Michel Barnier ont appelé jeudi leurs militants à porter leurs suffrages sur la candidature de Valérie Pécresse. Arrivé premier d'un courte tête, Eric Ciotti a de son côté célébré le "triomphe" du "courage" et de la "fidélité" à son parti. 

Ciotti devance Pécresse d'un cheveu. Eric Ciotti et Valérie Pécresse sont arrivés en tête du premier tour du congrès de désignation du candidat Les Républicains. Le député des Alpes-Maritimes est arrivé en tête des suffrages des adhérents avec 25,59% des voix, suivi de près par la présidente de la région Ile-de-France avec 25% des votes, a annoncé le président du parti, Christian Jacob.

Déception pour Bertrand. Les résultats ont été très serrés : en troisième position, Michel Barnier a obtenu 23,93% des voix, suivi par Xavier Bertrand avec 22,36% des scrutins. Philippe Juvin arrive bon dernier, avec 3,13% des voix.

Vous êtes à nouveau en ligne