Législatives 2022 : un candidat nantais va déposer plainte après des tags de menaces et d'insultes homophobes

Un panneau d\'affichage pour les élections législatives, à Paris, le 30 mai 2022.
Un panneau d'affichage pour les élections législatives, à Paris, le 30 mai 2022. (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS / AFP)

Candidat de la Nupes dans la deuxième circonscription de Loire-Atlantique, Andy Kerbrat affirme avoir découvert une "immondice" près de chez lui, lundi matin.

Le candidat Nupes aux élections législatives dans la deuxième circonscription de Loire-Atlantique, Andy Kerbrat, annonce qu'il va déposer plainte après des tags de menaces et d'insultes homophobes, comme le rapporte France Bleu Loire Océan lundi 30 mai. "Ce matin, devant chez moi, je découvre cette immondice", écrit-il sur Twitter en publiant la photo d'un tag d'incitation au suicide. "Passé le dégoût, une plainte sera déposée mais cette violence ne doit pas faire oublier toutes les autres agressions. L'intimidation ne nous fera jamais taire ou reculer !", revendique le candidat. Andy Kerbrat affirme à France Bleu Loire Océan avoir retrouvé au total une dizaine de tags à proximité de chez lui, à Nantes, certains contenant des insultes homophobes. Ce direct est désormais terminé.

 La campagne a officiellement démarré. Les panneaux d'affichage sont de retour : à 13 jours du premier tour des élections législatives, les 12 et 19 juin, la campagne pour le scrutin débute officiellement lundi pour 6 293 candidats. Elle enclenche le début de l'affichage électoral dans chaque commune, ainsi qu'"une campagne officielle à la radio et à la télévision pour les partis présentant des candidats", précise le site vie-publique.frCette campagne s'achèvera le vendredi 10 juin à minuit.

Elisabeth Borne échange avec les candidats d'Ensemble !. La Première ministre va s'impliquer en cheffe de la majorité lundi : en fin de journée, elle sera en visioconférence avec tous les candidats du mouvement Ensemble ! puis aura une réunion de travail avec les principaux acteurs de la campagne.

 Un candidat Reconquête ! condamné pour "provocation à la haine". Jérémie Piano, candidat du parti d'Eric Zemmour Reconquête ! dans les Bouches-du-Rhône, a été condamné lundi en appel pour "provocation à la haine". L'ancien cadre de l'ex-groupe d'extrême droite Génération identitaire, dissous par l'Etat en mars 2021, comparaissait au côté d'un autre ex-militant de cette association, Romain Fornasier, pour l'affichage sauvage sur des panneaux municipaux d'Aix-en-Provence en mai 2020 du slogan "Immigration Racaille Islamisation. Reconquête".

 Ministres, personnalités... 30 candidats à suivre. Ils sont ministres au sein du nouveau gouvernement d'Elisabeth Borne, chefs de partis ou personnalités jouant leur avenir politique. Franceinfo vous présente 30 candidats à suivre pour mieux comprendre les enjeux des élections législatives.