Législatives 2022 : en campagne dans l'Essonne, Elisabeth Borne promet des "réponses immédiates aux préoccupations des Français"

La Première ministre, Elisabeth Borne, en déplacement dans l\'Essonne, le 2 juin 2022.
La Première ministre, Elisabeth Borne, en déplacement dans l'Essonne, le 2 juin 2022. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

En déplacement, la Première ministre a notamment évoqué les questions de retraite et de pouvoir d'achat.

Elisabeth Borne s'est rendue, jeudi 2 juin, dans trois circonscriptions de l'Essonne pour y soutenir des candidats aux élections législatives, promettant des "réponses immédiates aux préoccupations des Français" s'ils apportaient une majorité à l'Assemblée à Emmanuel Macron. "On a des réponses concrètes, on n'est pas dans des slogans. Sur le pouvoir d'achat, pour les retraités avec une indexation des retraites dès le mois de juillet ; pour les indépendants avec des baisses de charges pour prolonger le bouclier tarifaire qui protège les Français de la flambée des prix de l'énergie", a estimé la Première ministre. Ce direct est désormais terminé.

 Trente minutes de sport dans les écoles élémentaires. Dès septembre prochain, les élèves d'école élémentaire feront 30 minutes de sport par jour, a annoncé Emmanuel Macron, en déplacement jeudi 2 juin avec le ministre de l'Education, Pap Ndiaye, à Marseille (Bouches-du-Rhône). Le président a confirmé le retour des maths “en option” en classe de Première dès la rentrée, sans toutefois l’intégrer au tronc commun comme cela avait été évoqué en février. Le chef de l'Etat va aussi généraliser le programme "l'école du futur", testé dans 59 établissements marseillais, "à partir de l'automne"

Le candidat Stéphane Ravacley visé par des symboles racistes. "J'ai eu la nausée, quelle bassesse", a déclaré à l'AFP l'artisan jeudi, après avoir découvert mardi une grande croix gammée noire et le mot "Nègre" sur une de ses affiches électorales pour les législatives. Le boulanger, qui avait fait une grève de la faim pour défendre son apprenti, est investi par la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (Nupes) à Besançon (Doubs), sous les couleurs d'EELV.

 En meeting, Mélenchon galvanise la Nupes. Moins de deux semaines avant le premier tour des législatives, Jean-Luc Mélenchon a renoué avec l'exercice du meeting mercredi soir à Paris pour galvaniser les troupes de la Nupes. Quelque 1 500 personnes se sont pressées à la salle Olympe de Gouges, dans le 11e arrondissement de Paris.

 L'absence de groupe RN à l'Assemblée serait un "déni démocratique", selon Marine Le Pen. "Quand on fait 42% au second tour de la présidentielle, ce serait un déni démocratique majeur si le RN n'avait pas un groupe de députés", a déclaré Marine Le Pen mercredi lors d'une conférence de presse à Calais. Pour pouvoir former un groupe, le Rassemblement national devra obtenir 15 élus lors des scrutins des 12 et 19 juin. Le parti compte actuellement sept députés, dont une apparentée.