Départementales : des femmes élues, mais peu de présidentes

France 2

Parité oblige, les assemblées départementales sont désormais composées pour moitié de femmes. Mais très peu de femmes sont élues à la présidence. France 2 l'a constaté dans les Deux-Sèvres.

Ce jeudi 2 avril marque le troisième tour des départementales. L'objectif : l'élection des présidents des assemblées départementales.

Dans les Deux-Sèvres, il y a quatre ans, l'assemblée était 100% masculine. Parité oblige, désormais, on compte 17 hommes et 17 femmes. Coralie Denoues (UMP), 31 ans, est la benjamine des conseillères départementales. Elle se réjouit de cette mixité. "C'est la complémentarité, une sensibilité différente, une organisation différente (...). Je pense que ça va faire évoluer très vite nos institutions", dit-elle à France 2.

"Les femmes sauront prendre des responsabilités"

Hervé de Talhouet-Roy (UDI) est persuadé que la présence de ces femmes "nous bousculera, mais dans le bon sens". Mais sans surprise, c'est un homme qui a été élu président ce matin. Dans toute la France, moins d'une dizaine de femmes dirigeront un département.

"La prise de responsabilité, à un niveau de présidence, se fera tout naturellement dans les années à venir. Je ne suis pas inquiète. Les femmes savent trouver leur place et elles sauront prendre des responsabilités, j'en suis convaincue", assure Estelle Gerbaud (DVD).

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne