Dans l'Aisne, se faire soigner est devenu quasi impossible

FRANCE 3

Un sondage indique que les habitants de l'Aisne s'apprêtent à voter en majorité pour le FN au premier tour des départementales.

Selon un récent sondage, 41 % des électeurs ont l'intention de voter pour le Front national dans l'Aisne au premier tour. L'UMP et l'UDI obtiendraient 24 %, le PS et ses alliés 20%. C'est le plus grand espoir de conquête pour le FN aujourd'hui. Le département est miné par la crise, le chômage y est à 14%, c'est une des régions les plus pauvres de France, la population a de plus en plus de mal à accéder aux soins.

Angoisse face à l'avenir

Denise Desmet est médecin dans le département depuis des dizaines d'années. "Certains patients essaient de se soigner eux-mêmes par manque d'argent", lâche-t-elle. La matinée, elle fait des consultations à domicile. "Les gens font des dépressions, il y a une angoisse sur l'avenir dans la région", explique Denise Desmet au micro de France 3. "Le weekend, c'est difficile d'avoir un médecin", regrette Alain Dumont, dont le père est malade. "Avant, on était quatre médecins, aujourd'hui on n'est plus qu'un. Je suis quand même à 70 heures par semaine", confirme Denise Desmet.

Vous êtes à nouveau en ligne