Elections municipales 2020

Les titres

Dans un bureau de vote de Nice (Alpes-Maritimes), interdiction de toucher les registres des inscrits à main nue.

EN IMAGES. Masques, gel hydroalcoolique et paire de gants... Comment le coronavirus a contaminé le premier tour des municipales

Anne Hidalgo, le 15 mars 2020, à Paris. 

Municipales 2020 : Hidalgo en tête à Paris, EELV créé la surprise à Lyon, Ménard et Rachline réélu au premier tour... Revivez la soirée électorale

Le médecin et présentateur Michel Cymès invité sur le plateau de France 2, le dimanche 15 mars 2020.

VIDEO. Coronavirus : le coup de gueule de Michel Cymes contre les propos "irresponsables" de Nadine Morano

Bureau de vote à Niort (Deux-Sèvres), 1er tour des élections municipales 2020 le 15 mars en plein crise du coronavirus.

Appels au report du second tour des municipales : les élections "sont un bloc, si une partie n'a pas lieu, rien n'a lieu", estime un constitutionnaliste

Edouard Philippe réagit aux résultats du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020.

VIDEO. Municipales 2020 et coronavirus : "Nous prendrons les mesures nécessaires" pour le second tour, affirme Edouard Philippe

Le député européen EELV Yannick Jadot. 

Municipales 2020 : Yannick Jadot appelle au report du second tour en raison de "l'accélération de la pandémie"

Les résultats des municipales 2020 sont accessibles via notre moteur de recherche. 

Municipales 2020 : découvrez les premiers résultats dans votre commune grâce à notre moteur de recherche

En plein contexte de pandémie de coronavirus, ce premier tour des élections municipales connaît une participation historiquement faible. 

Municipales : moins d'un Français sur deux a voté

Les bureaux de vote pour les élections municipales 2020 ont été préparés pour faire face à l\'épidémie de coronavirus. 

Municipales : vers une abstention record

Des électeurs votent à Mulhouse (Haut-Rhin), le 15 mars 2020, lors du premier tour des élections municipales en pleine épidémie de coronavirus.

Municipales : une journée avec le spectre du coronavirus

Aurélien Taché, invité sur franceinfo lundi 16 septembre.

Municipales 2020 : "Il n'y a pas plus de risque d'aller faire ses courses à la boulangerie que d'aller voter", selon le député LREM Aurélien Taché

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, dimanche 15 mars 2020.

VIDEO. Municipales : il faut organiser le second tour "quand l'épidémie sera jugulée", déclare Marine Le Pen

Un assesseur présente une carte électorale dans un bureau de vote. Illustration. 

Municipales 2020 : un taux d'abstention historique, selon les premières estimations

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, invité sur le plateau de France 2, dimanche 15 mars 2020.

VIDEO. Municipales maintenues malgré le coronavirus : "Nous n'avons pas pris une décision impulsive", assure Olivier Véran

Un assesseur porte des gants dans un bureau de vote à Essey-lès-Nancy.

Municipales : 4 abstentionnistes sur 10 ne se sont pas rendus aux urnes à cause du coronavirus

Emmanuel Macron fait une déclaration à la presse à la sortie d\'un bureau de vote du Touquet (Pas-de-Calais), dimanche 15 mars 2020.

Élections municipales : le premier tour s'est tenu malgré l'épidémie de Covid-19

Une électrice vote à Mulhouse (Haut-Rhin), le 15 mars 2020.

Elections municipales 2020 : l'abstention nationale devrait atteindre 54,5%, selon une estimation Ipsos/Sopra Steria

Masque indispensable pour les assesseurs dans les bureaux de vote. 

"Cela fait quinze jours que l'on vit dans cette ambiance" : à Crépy-en-Valois, on a voté masqué pour les municipales

Des produits de nettoyage et des instructions sanitaires sont installés en prévision des élections municipales à Bordeaux.

Municipales : jour de vote à Paris et à Limoges

Une carte électorale.

Municipales : la participation en baisse à midi

A voter wearing plastic gloves casts a ballot on March 15, 2020, in Kingersheim, eastern France, during the first round of mayoral elections in France, as France battles the coronavirus that causes the COVID-19 disease. - Officials have been told to disinfect voting booths and ballot boxes throughout the day, and sinks and hand gels will be made available. People will be urged to get in and out quickly to avoid lines, and floor markings will be laid out to ensure they stay one metre (3.3 feet) from one another. Authorities have already eased proxy voting rules for people at risk or infected with coronavirus and ordered to confine themselves to their homes, as well as for people in retirement homes. People can also come with their own pens for marking ballots. (Photo by SEBASTIEN BOZON / AFP)

Élections municipales : un scrutin sous haute protection sanitaire

Une électrice portant des gants signe le registre après avoir voté dans un bureau de Cucq (Pas-de-Calais) lors du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, organisé pendant l\'épidémie de coronavirus Covid-19.

Municipales : le second tour aura-t-il lieu ?

Une note à l\'intention des personnels soignants, à l\'hôpital Necker, le 10 mars 2020 à Paris.

Coronavirus : "Il faut réduire les contacts sociaux, professionnels et amicaux", estime le Dr Damien Mascret

Un bureau de vote parisien, le 13 mars 2020.

Municipales : vers une faible participation ?

Emmanuel Macron fait une déclaration à la presse à la sortie d\'un bureau de vote du Touquet (Pas-de-Calais), dimanche 15 mars 2020.

Coronavirus : Emmanuel Macron estime qu'il est "important de voter dans ces moments-là"

Une électrice portant des gants signe le registre après avoir voté dans un bureau de Cucq (Pas-de-Calais) lors du premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, organisé pendant l\'épidémie de coronavirus Covid-19.

#Restecheztoi : face au coronavirus, des soignants appellent les électeurs à ne pas aller voter aux municipales

Municipales : dans le Pas-de-Calais, un président de bureau de vote quitte son poste à cause du coronavirus

Les premiers résultats seront disponibles à partir de dimanche soir 20 heures sur le site de franceinfo.

Elections municipales 2020 : comment franceinfo a choisi de vous présenter les résultats du scrutin

Les bureaux de vote pour les élections municipales 2020 ont été préparés pour faire face à l\'épidémie de coronavirus. 

Municipales, un scrutin à l'heure du coronavirus

Une femme vote au premier tour des élections municipales, le 15 mars 2020, en Nouvelle-Calédonie.

Elections municipales : les bureaux ont ouvert en Nouvelle-Calédonie, le scrutin perturbé par des intempéries

12345678910511

Enjeux des municipales 2020

Le parti macroniste, La République en marche (LREM), a été défait de justesse aux élections européennes de 2019. Il a obtenu 22,4% des suffrages, contre 23,3% pour le Rassemblement national (RN). Les élections municipales constituent un enjeu majeur pour le jeune mouvement d’Emmanuel Macron : s’implanter localement et, par ricochet, ravir des villes à la droite et à la gauche. En somme, continuer à affaiblir les partis traditionnels.

La droite, qui avait conquis de nombreuses villes en 2014, devrait, selon toute vraisemblance, reculer. Elle a obtenu un score historiquement faible (8,48%) lors du scrutin européen. Et le parti Les Républicains (LR) traverse une crise profonde depuis la débâcle de François Fillon à la présidentielle. Soixante-douze maires de droite et du centre, à Angers (Maine-et-Loire), Tours (Indre-et-Loire), Orléans (Loiret), Amiens (Somme) ou encore Nancy (Meurthe-et-Moselle) ont d'ores et déjà décidé d'afficher leur soutien à l'action du gouvernement et à Emmanuel Macron. Ils ne se présenteront pas sous l'étiquette LR. Le parti risque donc de perdre des villes au profit d'une alliance entre les maires sortants et LREM.

LREM fait face à des cas épineux à Paris et dans d'autres grandes villes, comme Lyon ou Nice (Alpes-Maritimes). A Lyon, Gérard Collomb et David Kimelfeld, qui dirige la métropole, n’ont pas encore noué d’alliance, même si leur conflit ouvert semble apaisé. A Paris, Benjamin Griveaux est officiellement investi par LREM mais devra composer avec la candidature dissidente de Cédric Villani, alors que la socialiste Anne Hidalgo compte bien rester en place.

Le Rassemblement national (RN) a de son côté fait de bons scores aux élections européennes à Marseille (Bouches-du-Rhône), Nice (Alpes-Maritimes), Reims (Marne) ou Toulon (Var). Mais il n'a jamais gagné d'élections locales, à quelques exceptions près, car le mode de scrutin à deux tours ne lui est pas favorable. Le parti dirigé par Marine Le Pen compte bien garder les villes qu'il a prises en 2014. Il pourrait néanmoins progresser dans des villes moyennes, dans le Nord ou le Sud-Est. Une seule grande ville semble être à sa portée : Perpignan, où le député Louis Aliot s'est déjà déclaré candidat.

Europe Ecologie-Les Verts (EELV) souhaite pour sa part surfer sur son succès aux européennes pour gagner quelques grandes villes comme Nantes, Paris ou Rennes.

Municipales 2014

Les élections municipales de 2014 ont donné lieu à une "vague bleue" : plus de 115 villes de 10 000 habitants ont en effet basculé de la gauche à la droite. La droite a conservé des grandes villes comme Marseille (Bouches-du-Rhône) mais aussi conquis Toulouse (Haute-Garonne), Angers (Maine-et-Loire), Quimper (Finistère), Brive-la-Gaillarde (Corrèze) ou encore La Roche-sur-Yon (Vendée). Le Parti socialiste (PS) a réussi à conserver Paris et à conquérir Avignon (Vaucluse) ou Douai (Nord), mais a perdu les mairies de Limoges ou encore Pau. Il s’est aussi fait ravir la mairie de Grenoble (Isère), remportée par le candidat EELV allié au Parti de gauche et à un collectif citoyen.

Le Front national a pris dix villes : Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Béziers (Hérault), Fréjus (Var), Hayange (Moselle), Cogolin (Var), Beaucaire (Gard), Villers-Cotterêts (Aisne), Le Luc (Var), Le Pontet (Vaucluse), Mantes-la-Ville (Yvelines). Il a également conquis une mairie de secteur (le 7e) à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Mode de scrutin

Les élections municipales auront lieu les dimanches 15 mars (premier tour) et 22 mars (second tour) 2020 pour renouveler les quelque 540 000 conseillers municipaux dans les 35 000 communes françaises. Les demandes d'inscription sur les listes électorales devront être déposées au plus tard le vendredi 7 février. Le dépôt des candidatures s'achèvera le jeudi 27 février. Les électeurs votent pour élire leurs conseillers municipaux, qui ensuite élisent eux-mêmes le maire de la commune au sein du conseil municipal.

Les conseillers municipaux sont élus pour six ans au suffrage universel direct, selon un mode de scrutin de liste qui varie selon la taille des communes. Les listes doivent comporter autant de noms que de sièges à pourvoir et être paritaires (femmes/hommes).

Pour les communes de moins de 1 000 habitants, les candidats peuvent être élus dès le premier tour lorsqu'ils obtiennent la majorité absolue et si au moins un quart des inscrits a voté. En cas de second tour, les candidats peuvent être élus avec une simple majorité relative. Les électeurs peuvent choisir de voter pour des candidats de listes différentes (système du panachage), les suffrages étant comptabilisés individuellement.

Pour les communes de plus de 1 000 habitants, les candidats peuvent également être élus dès le premier tour en cas de majorité absolue. Si aucun candidat ne parvient à l'obtenir, un second tour est organisé. Il n'est pas possible de modifier l'ordre de présentation des listes au moment du vote. Si une liste a obtenu au moins 10% des suffrages exprimés, elle peut se maintenir au second tour. Les candidats d'une liste qui obtient au moins 5% sans pouvoir se maintenir peuvent rejoindre une autre liste.

Le scrutin intègre une dose de proportionnelle : la moitié des sièges est ainsi attribuée à la liste ayant réuni le plus de voix, les sièges restants sont proportionnellement répartis entre les listes ayant obtenu au moins 5% des voix. Les électeurs des communes de plus de 1 000 habitants éliront aux mêmes dates leurs conseillers communautaires (qui siègent aux communautés de communes).
Vous êtes à nouveau en ligne