VIDEO. Tarifs bancaires : les banques jouent sur les nouveaux services payants

FRANCE 2

Selon une étude des associations de consommateurs, plusieurs établissements bancaires auraient mis en place une baisse des prix illusoire.

D'après une étude d'associations de consommateurs, plusieurs établissements bancaires ont pratiqué une baisse des prix illusoire pour leurs services. Car si les tarifs bancaires augmentent très peu, en réalité, de nombreux services jusqu'alors gratuits vont devenir payants. Les chéquiers sont en première ligne. La Caisse d'Epargne, par exemple, facture 7,50 € la destruction d'un chéquier s'il n'est pas récupéré par un client dans les 15 jours.

Facturation des retraits au distributeur

 
Mais le grand classique pour 2015 repose sur la facturation des retraits au distributeur. Par exemple, la Banque postale offre cinq opérations mensuelles au lieu de six et facture ensuite les suivantes à 0,65 €. Enfin, ultime évolution dans les prix : les frais de gestion de compte. La Banque populaire proposera un relevé papier et électronique pour 3 € par mois. Discrètement, les banques veulent pousser les clients vers les services en ligne, plus économiques et nécessitant moins de personnel.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne