Privatisation de la FDJ : une bonne affaire pour les Français ?

FRANCE 2

L’Autorité des marchés financiers a approuvé le projet de privatisation de la Française des jeux (FDJ). Les Français sont-ils prêts à investir en bourse ?

Si certains s'essayent au grattage, d'autres pourront bientôt acheter des actions, car la FDJ se privatise. "Je suis persuadé de ne pas perdre d'argent", estime un homme interrogé dans un bar. "Ça pourrait être une affaire intéressante", indique un autre. Une privatisation à l'image de France Télécom en 1997, ou encore d'EDF en 2005. À l'époque, une publicité était même diffusée pour inciter les Français à placer en bourse.

L'État espère gagner 1 milliard d'euros

Mais l'investissement n'a pas tenu ses promesses : après avoir doublé, l'action n'a cessé de s'effondrer. Vendue à 32 € en 2005, elle vaut seulement 9 € aujourd'hui. Dans le cas de Renault, privatisée en 1994, les investisseurs ont eu plus de chance. Mise en vente à 28 € à l'époque, l'action vaut aujourd'hui 48 €, une bonne affaire. En cédant une partie de la Française des jeux, l'État espère récupérer au minimum 1 milliard d'euros. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne