Livret A : une baisse du taux à venir ?

France 2

C'est le placement préféré des Français : le livret A séduit toujours plus. Depuis le début de l'année, 16,3 milliards d'euros ont été déposés sur les livrets A et les livrets de développement durable et solidaire (LDDS). C'est 37% de plus que l'année dernière.

Avec 1,44 milliard d'euros épargnés en juillet, le livret A n'a jamais été si populaire. Ce mois-ci, les Français ont épargné 3 à 4 fois plus d'argent qu'en juin dernier, et cela ne fait que confirmer une tendance qui s'est suivie tout au long de l'année. "Dès que j'ai une avance financière, en fin de mois, je place sur mon livret A. C'est une réserve financière en cas de coup dur", confie ainsi un passant à France 2. Ce mois de juillet a été particulièrement fructueux : les épargnants ont ainsi placé les crédits d'impôt qu'ils venaient de recevoir.

Un livret au rendement négatif

Mais cette situation est paradoxale : les rendements du livret A sont négatifs. En effet, le taux de 0,75% est inférieur au taux de l'inflation. Mais dans un contexte de taux bas où peu d'offres sont disponibles, le livret A est vu comme un placement avantageux. "Le livret A a trois avantages", explique ainsi Philippe Crevel, de l'institut de recherche du Cercle de l'épargne. "Premièrement, la sécurité et la garantie du capital. Deuxièmement, c'est liquide, je peux mettre de l'argent tout de suite et le retirer quasiment dans l'heure qui suit sans frais. Et troisièmement, il n'y a pas d'impôts, pas de prélèvement. Et ça, les Français, ils adorent !", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne