La baisse du taux du Livret A "n'est pas un bon signal" affirme Laurent Berger

FRANCEINFO

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, était l'invité du 8h30 de franceinfo jeudi 16 janvier.

Le gouvernement a décidé d'abaisser le taux de rémunération du livret A dès le 1er février de 0,75% à 0,5% le niveau plancher. "Ce n'est pas un bon signal à l'endroit de ceux qu'on appelle les classes populaires", estime Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT sur franceinfo, jeudi 16 janvier. 

"Attractivité" et "solidarité"

"C'est un signal envoyé qui n'est pas bon, qui n'est pas bon du tout", a insisté le syndicaliste qui s'inquiéte des effets d'une telle baisse. "D'abord sur le financement du logement social, je rappelle que le livret A sert aussi à ça", affirme Laurent Berger qui estime que "cela va rendre le produit moins attractif, alors que les possibilités de produit d'épargne sont multiples, il peut y avoir une baisse de côté-là". 

"Les 'classes populaires' sont très attachées à ce produit d'épargne, continue le syndicaliste, ce n'est pas qu'une question d'attractivité lorsque vous en avez un. Il y aussi une question de solidarité, donc ce n'est pas une bonne chose".

Vous êtes à nouveau en ligne