Épargne : vers une nouvelle baisse du taux du Livret A ?

Placement préféré des Français, le Livret A pourrait baisser au 1er février et atteindre un niveau historiquement bas.

Le Livret A va-t-il disparaître ? De moins en moins rentable, son taux est de 0,75 % aujourd'hui, mais il pourrait bien passer à 0,50 % le 1er février prochain, soit son seuil le plus bas possible. Une baisse calculée à partir des faibles taux d'intérêt sur les marchés financiers. Certains Français sont fatalistes. "Les banques prêtent à moins de 1%, donc que peut-on espérer d'un Livret A ?", se demande une femme. "Si je plaçais un million, je dirais différemment, mais là 20 000 euros à 0,15 % de plus ou de moins, ce n'est pas ce qui va financer mes vacances", reconnaît une autre. D'autres sont plus critiques. "Politiquement, c'est pas possible, et moralement vis-à-vis de la population, ça ne l'est pas non plus, ce serait une faute", fait remarquer un homme.

Une "épargne de précaution"

Certains députés mettent la pression sur l'exécutif pour éviter une nouvelle baisse. "Je pense qu'il faut tout faire pour faire en sorte que l'épargne soit rémunérée au plus près de l'inflation puisqu'il ne s'agit pas d'une épargne qui vise la spéculation, mais tout simplement à rémunérer une épargne de précaution", estime Jacques Savatier, député LREM de la Vienne. Pour le ministère de l'Économie, aucune décision n'a été actée. 55 millions de Livrets A existent en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne