Épargne : vers une nouvelle baisse du livret A ?

France 3

Le livret A reste le produit d'épargne le plus prisé des Français. Avec un taux de rémunération très faible, au 1er février il devrait encore baisser pour atteindre un niveau historiquement bas. Des députés de la majorité ont saisi le gouvernement : ils considèrent ce choix comme politiquement explosif.

On compte aujourd'hui 55 millions de livrets A, mais, s'il s'agit du placement préféré des Français, il est de moins en moins rentable. Actuellement, le taux du livret A est de 0,75%. Au 1er février prochain, il pourrait baisser à 0,5%, soit le seuil le plus bas possible. Une baisse calculée à partir des faibles taux d'intérêt sur les marchés financiers.

Le taux du livret A en dessous de l'inflation

Aujourd'hui, le taux du livret A se situe déjà en dessous de l'inflation ; environ 1% en 2019. Alors, certains députés de la majorité mettent la pression sur l'exécutif pour éviter une nouvelle baisse. "Je pense qu'il faut faire tout pour faire en sorte que l'épargne que l'on qualifie de populaire puisse être rémunérée au plus près de l'inflation", estime Jacques Savatier, député de la Vienne. Au ministère de l'Économie, on répond que, pour l'instant, aucune décision n'a été actée : "Le gouverneur de la Banque de France soumettra un nouveau taux mi-janvier. Nous déciderons à ce moment-là de l'accepter ou d'y déroger".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne