Énergie : les avantages de faire jouer la concurrence

France 3

Faire jouer la concurrence, c'est avantageux pour les 35% de Français qui se chauffent aujourd'hui au gaz. Sur le plateau de France 3, David Boéri fait le point sur cette nouvelle pratique.

Pour les personnes qui se chauffent à l'électricité, faut-il également faire jouer la concurrence ? "Là aussi, en faisant jouer la concurrence, vous pouvez facilement faire baisser votre facture de 10%. Pour une famille qui est au tout électrique, elle peut précisément espérer 101 € d'économie sur l'année en passant du tarif bleu d'EDF à Vattenfall qui est l'offre la plus avantageuse pour le moment proposée. Un tarif qui est tout compris : prix du kilowatt et abonnement", explique David Boéri en plateau.

Ne pas hésiter à faire jouer la concurrence

Ces offres ont l'air attractives, mais séduisent-elles ? "Bizarrement, le mouvement est très lent. Aujourd'hui, il existe 31 fournisseurs différents. Or, 8 Français sur 10 sont toujours au tarif bleu. Donc, les offres les plus attractives ne représentent que 20% du marché. Le changement est pourtant facile et rapide. Aucun contrat ne vous oblige à rester chez un opérateur. On peut donc facilement revenir au tarif bleu. Ainsi, il ne faut pas hésiter à comparer les tarifs et faire jouer cette nouvelle concurrence", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne