Consommation : les transactions en liquide délaissées par les Français

France 3

Les Français sont de plus en plus nombreux à utiliser leur carte bancaire, délaissant l'argent liquide. Il représente aujourd'hui moins de 5% des transactions.

Louis, Grégoire et Tristan sont trois étudiants sans un sou en poche, mais avec un nouveau moyen de paiement. Ils payent en effet avec l'application Lydia, directement depuis leur téléphone portable. L'application est très souple, les transferts d'argent, même entre téléphones, sont immédiats. Pour ces étudiants, le liquide, c'est de la préhistoire. "Les portefeuilles sont lourds, ça prend de la place dans les poches, donc on préfère éviter ça", explique Louis Beurtheret. 

La résistance contre la "société sans cash" s'organise 

Les adeptes de cette application sont les plus jeunes : 80% ont moins de 30 ans. La start-up qui l'a mise au point revendique près de 1 330 000 utilisateurs et parie sur la fin du cash. La disparition de la monnaie a commencé en Europe en Suède où il est déjà presque impossible de payer en liquide. En France, les paiements en espèces sont désormais limités à 1 000 € chez les commerçants et à 300 € dans l'administration. Mais la résistance s'organise. Simone Wapler, rédactrice en chef aux Éditions Agor, a lancé une pétition pour défendre le droit de choisir, "contre la société sans cash". Paradoxalement, la Banque de France fabrique de plus en plus de billets et de pièces, car l'euro part à l'étranger et sert de valeur refuge. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne