Banque postale : un nouveau système de dépôt de liquide mis en place

France 2

Il est désormais impossible de faire des dépôts de centaines ou milliers d'euros en liquide sans explication à la Banque postale. Il sera demandé aux clients de justifier la provenance des fonds, afin de lutter contre le blanchiment et la fraude.

Déposer du liquide sur son compte à la Banque postale sans aucune explication n'est plus possible. Les dix millions de clients français devront désormais expliquer la provenance de l'argent déposé. Depuis le lundi 24 février, la pièce d'identité ne suffit plus. Un client, présent sur place, s'exprime : "On arrive à vous quadriller votre vie, votre situation, le compte. Je trouve que c'est un peu du flicage, une atteinte à la liberté." Les usagers sont un peu perdus face à ce nouveau système. Une cliente, venue déposer ses billets en machine, explique : "Pour trois fois rien, il faut faire des prouesses intellectuelles et des recherches sans fin."

Les dépôts au-delà de 10 000 euros désormais interdits

Pour les virements inférieurs à 1 500 euros, que les clients doivent désormais faire eux-mêmes, il faudra justifier l'origine des fonds dans l'agence où il est domicilié. Un document probant doit être présenté pour une somme comprise entre 1 501 et 10 000 euros. Au-delà de 10 000 euros, le dépôt est interdit en liquide. Un système mis en place pour lutter contre le blanchiment d'argent et la fraude. La Banque postale est l'une des dernières à proposer ce service. L'an dernier, elle avait été condamnée à une amende record de 50 millions d'euros pour manque à son obligation de vigilance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne