VIDEO : L'industrie des jeux vidéos, un secteur qui cartonne

FRANCEINFO

À l'occasion de la Paris Games Week qui se déroule du 1er au 5 novembre, Julie Chalmette, présidente du syndicat des éditeurs de logiciels et de loisirs, était l'invitée de Jean-Paul Chapel, mardi 31 octobre dans l'émission " : l'éco". 

"Les dernières semaines de l'année sont fondamentales pour notre industrie. La croissance va se vérifier. Elle sera peut être plus forte que ce qu'on avait estimé. On va faire une année avec des niveaux exceptionnelles", annonce, Julie Chalmette, présidente du syndicat des éditeurs de logiciels et de loisirs, mardi 31 octobre, sur le canapé gris de ":l'éco". 

Près de 3,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires 

"Le jeu vidéo, c'est l'occasion d'ouvrir son monde, son horizon, de découvrir des choses, de communiquer et d'échanger. Pour moi, c'est la définition de la culture. Il existe une culture du jeu vidéo, c'est indubitable", ajoute-t-elle. 

Avez-vous l'impression d'être le cache misère d'une industrie sexiste ? Elle répond à la Question qui fâche : " il y a très peu de femmes dans ce secteur et c'est assez déplorable et triste. Elles ne représentent que 14 % dans les studios. Le jeu vidéo souffre d'un double handicap. On lui colle une image masculine alors que ce n'est plus le cas. 47 % des joueurs sont des femmes. Et il y a aussi l'image technologique. Dès qu'on parle de technologie, les femmes s'en détournent."

Comme à son habitude, Jean-Paul Chapel termine l’interview par la chanson préférée de l’invité. Julie Chalmette a choisi Don't fucking tell me what to do de Robyn.

":L'éco" vous donne rendez-vous du lundi au jeudi à 9h20 sur Franceinfo. 

Vous êtes à nouveau en ligne