VIDEO. L'Etat envisage un coup de pouce pour les emplois à domicile

CAROLINE MOTTE - FRANCE 2

Selon "Le Parisien", le gouvernement envisage d'alléger les charges patronales pour les particuliers employant un salarié à domicile.

Bonne nouvelle en perspective pour ceux qui emploient des particuliers à domicile. Selon Le Parisien, vendredi 13 juin, le gouvernement envisage un allègement de charges patronales pour les particuliers qui emploient une nounou, un jardinier ou une femme de ménage. En tout, 2 millions de ménages sont concernés.

Vers un décret dès cet été

Actuellement, les particuliers qui embauchent directement leurs employés de maison profitent d'une "baisse de charges sociales forfaitaires de 75 centimes d'euros sur chaque heure facturée, et payée à leur employé. Le gouvernement envisage de la faire passer à 1,50 euro", écrit le journal. Il précise que "par contre, l'emploi d'un salarié à domicile lorsqu'on passe par une société de service (type Acadomia pour le soutien scolaire ou Shiva pour le ménage) ne bénéficiera pas de ce geste fiscal du gouvernement".

Cette mesure pourrait être entérinée par décret, dès cet été. Elle coûterait entre 200 et 300 millions d'euros par an. Dans la mâtinée, le secrétaire d'Etat chargé du Budget, Christian Eckert a confirmé que l'Etat envisageait ce coup de pouce. Il a indiqué que "c'est une décision qui peut se prendre par décret, le gouvernement y est très attentif".

RTL

 

Vous êtes à nouveau en ligne