VIDEO. Fermetures d'usines, plans sociaux : "C'est la débâcle", selon Dupont-Aignan

Francetv info

Le député souverainiste estime que les politiques français, "à la botte de Bruxelles et des marchés financiers", sont responsables de la fermeture des hauts-fourneaux d'ArcelorMittal, annoncée jeudi.

POLITIQUE - Ses cibles n'ont pas changé depuis la campagne présidentielle. Pour expliquer la fermeture de sites industriels comme l'aciérie d'ArcelorMittal à Florange, Nicolas Dupont-Aignan pointe du doigt les politiques de tout bord "à la botte de Bruxelles et des marchés financiers". Interrogé sur Canal+ sur les mauvaises nouvelles économiques qui s 'enchaînent, le président de Debout la République a répondu sobrement : "C'est la débâcle."

Il a particulièrement orienté ses critiques contre François Hollande, accusé d'appliquer la même politique que Nicolas Sarkozy : "S'il avait refusé le traité [européen] Sarkozy-Merkel, j'aurais dit : 'on va voir'. (...) Mais comment peut-il dire que c'est la faute des autres quand il va renier sa promesse présidentielle et faire la même politique ? C'est ahurissant !"

Vous êtes à nouveau en ligne