VIDEO. A Marseille, les emplois d'avenir seront élargis au secteur privé

France 2

Selon le dernier bilan du ministère du Travail, 25 000 contrats de ce type seulement ont été signés pour un objectif de 100 000 d'ici à la fin de l'année.

François Hollande voudrait que les emplois d'avenir soient élargis au secteur privé à Marseille (Bouches-du-Rhône). C'est ce qu'il a annoncé, mardi 4 juin, lors de son discours à l'occasion de l'inauguration du MuCEM, le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée.

Les jeunes habitants des quartiers défavorisés pourront ainsi être recrutés "hors de ces quartiers avec les mêmes avantages que s'ils étaient dans une entreprise installée dans une zone franche", a précisé le président de la République. "C'est pour eux, pour les jeunes que nous avons lancé les contrats de génération. C'est pour les jeunes que nous avons conçu les emplois d'avenir auxquels peuvent prétendre plus de 10 000 Marseillais sans aucune qualification", a rappelé le chef de l'Etat, regrettant que "ce dispositif ne rencontre pas encore tout le succès qui est attendu de lui".

Selon le dernier bilan du ministère du Travail, 25 000 contrats de ce type seulement ont été signés, pour un objectif de 100 000 d'ici à la fin de l'année.

Vous êtes à nouveau en ligne